L’université François Rabelais condamnée pour discrimination à l’embauche

Jugement intéressant du tribunal administratif d’Orléans qui est une illustration de l’aménagement de la charge de la preuve en matière de discrimination. Alors que la personne qui s’estimait discriminée avait travaillé à l’Université comme Contrat Emploi Solidarité puis Contrat Emploi Consolidé mettait en avant le fait que le poste de technicien créé était la suite du poste qu’il avait occupé. L’Université n’a pas réussi à renverser cette présomption de preuve, d’autant plus que la HALDE avait adopté une délibération constatant la discrimination…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :