Raffaele Simone: «Etre de gauche est plus fatigant qu’être de droite!» | Mediapart

le fait d’être de gauche est plus fatigant que d’être de droite. Il faut faire un effort pour être de gauche. Il faut faire des sacrifices. C’est plus facile de renoncer à la solidarité et au sens du bien public que le contraire. C’est même instinctif. C’est en fait plus naturel d’être «barbarement» de droite.Aujourd’hui, c’est difficile de penser que la gauche ait pu réussir à modeler le monde en profondeur ou d’imaginer qu’elle le fera dans un futur proche. La gauche semble avoir épuisé son siècle et demi d’histoire sans planter véritablement de racines dans la réalité politique ou dans les mentalités en générale.Depuis plusieurs décennies, les pays les plus économiquement avancés se tournent vers la droite. Les grandes enseignes démocratiques comme le Labour anglais ou le socialisme italien et français sont méconnaissables désormais, ou sont tellement galvaudés qu’ils ont fini par disparaître.

viaRaffaele Simone: «Etre de gauche est plus fatigant qu’être de droite!» | Mediapart.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :